Tiberiada Belgijoje 2009

Pirmadienis, 05 Gruodis 2016

« C'est le coeur de l'Agneau notre vraie demeure. Laissons manifester la présence du Ressuscité auprès de nous »

« La famille de Nazareth nous éclaire. Jésus en est le centre, Nazareth naît autour de lui. C'est ce qui unit Marie et Joseph, première famille évangélique »

« Nous serons plutôt des moineaux que des moines... Être un petit moineau des Ardennes qui, encore sauvage, devient docile à L'Esprit Saint »

« Vivre en amoureux du Christ, de l'Eglise et de l'humanité... Par le don total de tout notre corps et de tout notre être, nous rendrons visible le Royaume »

« J'aurais beau faire tout: être chaste, pauvre et docile, s'il manque l'amour, je ne suis rien »

« Notre vocation au bonheur ne peut naître que dans l'amour mutuel... C'est dans la vie quotidienne, à travers les 1000 petites choses, que l'amour se vérifie, s'amplifie ou se dégrade »

« La vie fraternelle: voici le joyau évangélique »

« Mener une vie toute humble. Être relié à la joie de l'Esprit Saint, s'effacer devant son souffle »

« Tibériade doit pouvoir offrir ce temps de désert, de vie fraternelle intense, le temps de se nourrir de la Parole pour retourner vers "l'autre rive", la mission »

La prière: « Dans l'évangile, regardons Jésus prier. Il nous apprend à prier lui-même... Il prie sans cesse... Il nous propose de demander l'Esprit Saint »

« Quotidiennement s'exposera au soleil de Dieu, de Jésus... Se reposer en silence auprès du Christ présent et agissant... Que brille sans cesse ce feu de Dieu au coeur de notre maison »

« Prier avec l'Eglise par la Liturgie des Heures, prier en frères pour nous stimuler,... (© Bonne Nouvelle)

.. mais aussi prier en secret, au-delà de ce que la vie commune nous propose... Prier dans le seul à seul, vraiment caché, où Dieu seul voit »

« Une prière humble, simple, qui plaît à Dieu plus que des discours ennuyeux... Marie peut nous aider à prier le Fils »

"La Brebis perdue? Quand il l'a retrouvée? Il la met tout joyeux sur ses épaules, il rassemble amis et voisins et leur dit:... (© JUNG esprit-photo.com)

...réjouissez-vous avec moi car je l'ai retrouvée" (Lc 15,1-6). « Soyons la joie de Dieu. Rendons heureux notre berger! »

« L'accueil sera notre première mission: accueil des familles, des jeunes, des marginaux,... La table et la chapelle seront les lieux privilégiés du partage et de la rencontre... Comme dans une famille »

« L'annonce de l'évangile de la manière la plus directe, de personne à personne, de groupe à groupe. Les jeunes ont besoin de témoignages vivants...

...de visages jeunes, appelant, profondément heureux d'être au Christ et de travailler au champ de l'Eglise »

« Annonçons Jésus "tout cru" »

...et proposer les sacrements de l'Eglise, lieux privilégiés de la rencontre du Christ »

"Que j'aimerais, ami de Dieu, qu'en cette vie, vous soyez toujours en l'Esprit Saint" (Saint Séraphim de Sarov)

« Offrons cette guidance également aux familles. Elles sont les premières communautés de base...

...La grâce baptismale rend la famille prophétique, royale et sacerdotale »

« Missions aussi dans les écoles, les paroisses, les prisons, là où on nous appelle pour prier, enseigner sur le "tas", écouter, réconcilier, faire aimer l'Eglise »

« Vie pérégrinante, répondant à des appels précis...

...Les frères missionnaires viendront faire le plein régulièrement de prière, de vie fraternelle et de travail tout humble à Tibériade, base d'envoi et de retour »

La création vient aussi au secours de l'évangélisation

« Cette mission, cette éducation chrétienne ne peut se faire sans connaître profondément le Christ, son Testament, son Eglise... Mon coeur brûle de dire que dans ce petit bois de Tibériade, une école du coeur peut naître... Une vie évangélique, enracinée dans la vie fraternelle, sous-tendue par une spiritualité solide avec un caractère évangélique de pauvreté réelle »

« Pourrais-je demander la faveur de faire ici, à Tibériade, comme une école buissonnière, je veux dire une étude qui serait surtout pratique de la vie évangélique... »

« Aussi pauvres pécheurs que nous soyons, nous sommes appelés, créés pour devenir des saints... Voilà notre vocation: être saint »

"Quiconque ne porte pas sa croix et ne vient pas derrière moi ne peut être mon disciple"(Lc 14,27). « Nous ne pouvons échapper à ce chemin d'humilité, c'est une route de lumière »

« Notre occident connaît le chemin de la croix: les murs de nos églises en sont peints; mais par notre vie, un autre versant doit être sculpté, un chemin de lumière dessiné »

"Tu te nourriras du travail de tes mains: Heureux es-tu! A toi le bonheur !"(Ps 128) « Chacun travaillera de ses mains, même ceux qui sont plus absorbés aux études »

« Il y aura des jardiniers qui, en plus des légumes, veilleront aux multiples fleurs qui rendent grâce à la terre de Dieu, à ses autels, à sa présence,... et couronnent les "anges" de passage »

"D'un pain de froment te rassasies". Le travail du pain, pétri à la sueur du front, image non seulement symbolique mais réelle, nous donnera la saveur d'un pain complet qui soutiendra notre corps...

...pour mieux goûter la Parole de Vie et le Pain de Vie. En faisant le pain, nous prierons pour ceux qui le consommeront, pour les frères en mission qui partent porter les pains du four et le pain de Dieu »

« Joseph est présent au travail de Tibériade comme un saint privilégié » (© JUNG esprit-photo.com)

« Ce qui nous dépasse, ce que nos mains ou notre travail ne peuvent produire, nous l'abandonnons à la Providence »

« Semons du blé et de l'épautre sur les morceaux de terre disponibles. Rappellons-nous que Tibériade, dans le don du Seigneur, est une terre d'appel...Il faut beaucoup semer...

... La moisson est proche, le Seigneur nous invite à une prière forte et quotidienne pour que se lèvent de nombreux ouvriers d'Eglise »

"Pierre, m'aimes-tu?-Oui Seigneur, tu sais que je t'aime". « Les premiers battements de l'Eglise palpitent, l'Eglise pleine de sève pascale, proche de la Pentecôte, est confiée à l'humanité »

Le Christ est vraiment ressuscité, Alléluia, Alléluia, Alléluia !